Église Saint-Nicolas d’Anserville

> > >



L’église Saint-Nicolas date du XVIème siècle mais elle a été reconstruite au XVIIIème siècle suite à un incendie. Durant les XIXème et XXème siècles, elle a connu de nombreuses campagnes de restauration qui ont notamment permis la rénovation de ses façades et la réfection complète de sa toiture. Ainsi au début des années 2000 lorsque la Communauté de Communes des Sablons a décidé de restaurer l’église Saint-Nicolas, les extérieurs étaient en bon état et ne nécessitaient qu’un simple entretien. Les travaux se sont donc principalement concentrés sur la mise en valeur de l’intérieur du monument. Un drain a tout de même été réalisé sur le pourtour de l’église afin d’assainir l’ensemble des murs.

A l’intérieur les travaux ont débuté par la reprise de l’ensemble de la voûte dont l’état menaçait la sécurité des fidèles et visiteurs. L’intégralité de la charpente du XVème siècle a également été reprise ce qui lui a permis de retrouver son aspect initial.

Par la suite, l’ensemble des murs a été purgé et réparé avant la restitution du décor en faux appareillage de pierre. La rénovation de l’édifice s’est poursuivie par la restauration de son mobilier. Ainsi l’ensemble des lambris et des bancs a été restauré. Les statues actuellement en place ont également fait l’objet d’une restauration minutieuse. L’autel et le retable ont été nettoyés, traités, consolidés, repeints et redorés. Le tabernacle en marbre a été totalement reconstruit. Les tableaux constituant le « chemin de croix » ainsi que le Christ ont été transportés en atelier pour faire l’objet d’un nettoyage et de reprises ponctuelles de leur peinture. Le baptistère, protégé au titre des Monuments Historiques, a également été restauré ce qui a permis de conserver une grande partie de son décor d’origine. Enfin, l’installation électrique a été entièrement refaite et le chauffage s’effectue désormais par des lustres radiants.

La restauration de l’église Saint-Nicolas s’est achevée en 2002.

Coût de l'opération : 210 000€ H.T. 
Entièrement financés par la Communauté de Communes des Sablons.