EDIFICES DU PATRIMOINE
EDIFICES DU PATRIMOINE

EDIFICES DU PATRIMOINE (28)

Le Musée de la Nacre et de la Tabletterie est installé depuis mai 1999 sur le site des anciennes usines de tabletterie Dégremont.Edifié en 1857, il était constitué de trois bâtiments principaux en briques qui sont aujourd’hui inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Le Musée occupe le bâtiment central, celui qui était autrefois destiné à la production.La réhabilitation des bâtiments a été prise en charge par la Communauté de Communes des Sablons. Elle a été conduite de façon à respecter l’originalité du site et les évolutions liées à son histoire.Le Musée fait actuellement l’objet de travaux d’extension qui ont permis la réhabilitation du bâtiment perpendiculaire au Musée. Ses locaux comprennent deux salles d’expositions temporaires, des salles pédagogiques pour faire découvrir le monde de la nacre et de la tabletterie aux enfants, de nouvelles réserves et des bureaux. Une salle de séminaire pouvant recevoir une centaine de personnes a également…
L’église Notre-Dame a été construite au début du XIIème siècle et est donc construite selon une architecture gothique si l’on excepte le voûtement de la nef réalisé au XIXème siècle.Avant 2000 et le début de la campagne de restauration menée par la Communauté de Communes des Sablons, l’édifice avait déjà fait l’objet de travaux dont les derniers s’étaient concentrés sur la rénovation de la charpente et de la couverture. Néanmoins, l’église souffrait d’autres désordres et notamment du mauvais état des parements extérieurs et de fissures sur la façade ouest de la nef. Il semblait donc nécessaire de réaliser des travaux sur la structure même de l’édifice afin d’en assurer la conservation.L’édifice a d’abord été assaini grâce à la mise en place d’un drain périphérique raccordé au réseau d’évacuation des eaux pluviales. Ce drain a peu à peu permis l’assèchement de l’intérieur de l’église et fait disparaître l’eau qui y stagnait.…
L’église Saint-Etienne a été bâtie entre le XIIème et le XVIème siècle. Au début des années 2000, lorsque la Communauté de Communes des Sablons envisage d’entamer sa restauration, l’édifice souffre de nombreux maux. En effet, il subi de fortes montées d’humidité par capillarité, les murs du chœur et de la nef sont fissurés et certaines pierres sont très abîmées. De plus, l’obstruction des baies romanes et le grillage qui encadre les baies modernes nuisent à la beauté de l’église. Des travaux de restauration et de mise en valeur de l’église ont donc été réalisés en plusieurs tranches entre 2002 et 2005. Ainsi, l’édifice a été drainé afin de l’assainir et d’empêcher les montées d’humidité. L’ensemble des façades a été repris et les pierres dégradées, remplacées. Les baies romanes ont été ouvertes et de nouveaux vitraux ont été posés. L’appentis qui obscurcissait le chevet a été démoli. A l’intérieur, le plafond…
La Tour des Conti est le dernier élément du château de Méru aujourd’hui disparu.D’origine médiévale, elle a été remaniée au XVIIème siècle. Avant de faire l’objet d’une campagne de restauration dans le cadre de l’Opération Patrimoine de la Communauté de Communes des Sablons, elle était dans un très mauvais état et était dissimulée derrière des hauts murs. Les travaux de restauration ont débuté en 2001 par la restauration de la toiture. En effet, les anciennes couvertures et charpentes ont été déposées et remplacées.Ainsi une nouvelle toiture en ardoise avec motif écailles vient désormais couvrir l’édifice. Ces travaux ont également permis la purge des arases, la reprise de la corniche en pierres neuves et la restauration des parements.Une 2ème tranche de travaux a consisté en la restauration du fût de la Tour des Conti. Ainsi la façade a été entièrement ravalée, les pierres de taille abîmées ont été remplacées et les…
Classée Monument Historique depuis 1982, cette église est un édifice complexe associant des parties des XIème, XIIIème, XVIème et XIXème siècles.Avant sa prise en charge par la Communauté de Communes des Sablons en 2001, l’église avait déjà fait l’objet de campagnes de restauration.Ainsi les bas-côtés et la flèche de croisée avaient été reconstruits et les maçonneries avaient été reprises. A l’intérieur, les parements avaient été refaits et certains chapiteaux remplacés. Depuis son classement l’édifice avait également connu plusieurs opérations de confortation. Néanmoins, malgré ces différents travaux, l’église souffrait de nombreux désordres.En effet, des infiltrations d’eau altéraient les pierres de la façade et des fissures fragilisaient l’ensemble de l’édifice. L’absence de paratonnerre et la vétusté de toutes les couvertures menaçaient la sûreté de l’édifice.Les travaux réalisés dans le cadre de l’Opération Patrimoine se sont principalement concentrés sur les toitures basses de la nef qu’il était urgent de restaurer. Elles ont donc…
L’église Saint-Lucien et Saint-Fiacre date, pour sa partie la plus ancienne, du XIème siècle. Au XIXème siècle, elle a été complétée par un chœur. Lorsque la Communauté de Communes des Sablons a décidé de la restaurer en 2002, l’église était en mauvais état. L’humidité remontait par capillarité, la charpente et la couverture du chœur s’affaissaient et de larges fissures fragilisaient les murs si bien que l’édifice avait dû être fermé pour des raisons de sécurité. D’importants travaux de restauration étaient donc nécessaires pour la conservation même du monument.Ces travaux ont été réalisés en deux tranches entre 2002 et 2005 et ont concerné tant l’extérieur que l’intérieur de l’édifice. Les premiers travaux se sont concentrés sur la charpente du chœur qui a été rénovée et sur laquelle on a installé un tirant métallique afin de la renforcer. La charpente de la nef a également été révisée et l’ensemble de la couverture…
L’église Saint-Martin de Neuville-Bosc date, pour sa partie la plus ancienne, du XIIème siècle. Elle a ensuite été remaniée à l’époque du gothique flamboyant (milieu XIVème-fin XVème siècle) puis aux XVIIème et XVIIIème siècles. En 2002, lorsque la Communauté de Communes des Sablons a décidé de le restaurer, l’édifice était très dégradé. A l’extérieur les couvertures et les façades étaient abîmées. Les dernières tentatives de restauration n’avaient fait qu’accélérer la dégradation de l’édifice à cause de l’utilisation de ciment gris pour la réparation des pierres et les rejointoiements. A l’intérieur l’éclairement était sombre notamment à cause de vitraux foncés posés dans les années 1970. Il était donc nécessaire d’intervenir pour restaurer et remettre en valeur l’édifice. Dans un premier temps, des travaux d’assainissement ont été réalisés notamment pour écarter le ruissellement des Buttes de Rosne. Ainsi les fondations ont été consolidées et un drain a été posé autour de l’édifice…
L’église Notre-Dame de la Nativité de Chavençon date, pour sa partie la plus ancienne, du XIIème siècle. Elle a ensuite été remaniée et agrandie à différentes époques et notamment au XVIème siècle. Elle a connu plusieurs campagnes de restauration. Ainsi en 1883, elle a fait l’objetde réparations importantes suite à un incendie. En 1968 des pierres ont été remplacées sur le pignon Est et le contrefort Sud. Enfin, en 1979 des travaux de couverture ont été réalisés. Néanmoins, en 2000, lorsque la Communauté de Communes des Sablons décide de prendre en charge l’église dans le cadre de son Opération Patrimoine, il semble nécessaire de réaliser des travaux de plus grande ampleur qui prévoiraient la restauration de la structure même de l’édifice. En effet, si certains éléments tels que la couverture sont en bon état, d’autres doivent être rénovés. Ainsi l’édifice qui connaissait d’importants problèmes d’humidité, a été assaini grâce à…
L’église Saint-Nicolas date du XVIème siècle mais elle a été reconstruite au XVIIIème siècle suite à un incendie. Durant les XIXème et XXème siècles, elle a connu de nombreuses campagnes de restauration qui ont notamment permis la rénovation de ses façades et la réfection complète de sa toiture. Ainsi au début des années 2000 lorsque la Communauté de Communes des Sablons a décidé de restaurer l’église Saint-Nicolas, les extérieurs étaient en bon état et ne nécessitaient qu’un simple entretien. Les travaux se sont donc principalement concentrés sur la mise en valeur de l’intérieur du monument. Un drain a tout de même été réalisé sur le pourtour de l’église afin d’assainir l’ensemble des murs. A l’intérieur les travaux ont débuté par la reprise de l’ensemble de la voûte dont l’état menaçait la sécurité des fidèles et visiteurs. L’intégralité de la charpente du XVème siècle a également été reprise ce qui lui…
Unique vestige d’une abbaye de l’ordre de Prémontré fondé au XIIème siècle.Bien que des travaux de consolidation aient déjà été réalisés en 1997, lorsque la Communauté de Communes des Sablons entame la restauration de Notre-Dame, l’édifice souffrait de plusieurs désordres. Ses murs étaient fragilisés par des remontées d’humidité, sa couverture, remplacée pour la dernière fois en 1965, était en mauvais état et ses soubassements en pierre étaient dégradés.A l’intérieur plusieurs éléments mobiliers, dont certains sont inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, étaient abîmés et nécessitaient d’être restaurés. Il semblait donc nécessaire de réaliser des travaux de grande ampleur qui prévoiraient la restauration de la structure de l’édifice mais également la mise en valeur des décors et du mobilier. La restauration de l’église Notre-Dame s’est effectuée en plusieurs tranches à partir de 2000. Les travaux ont commencé par la restauration de la façade Sud de l’édifice, de la travée de…
L’église Sainte-Madeleine et Saint-Denis de Bornel est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1927. Sa partie la plus ancienne, le chœur, date du XIIème siècle mais sa construction s’est poursuivie aux XIIIème, XVIème et XVIIIème siècles. L’édifice a fait l’objet de plusieurs campagnes de restauration. Ainsi dès les années 1950 d’importants travaux ont permis de consolider les murs de l’église grâce à la reprise des fondations et à la reconstruction des contreforts. En 1996, des travaux de toiture et de consolidation de la charpente ont été réalisés mais l’intérieur de l’édifice restait dans un très mauvais état. Les voûtes étaient affaiblies par l’écartement de leur support et les voûtains perdaient leurs pierres. C’est à ce stade et dans le cadre de son « Opération Patrimoine » que la Communauté de Communes des Sablons en accord avec la mairie de Bornel, a décidé de reprendre la restauration de l’église…
L’église Sainte-Honorine de Corbeil-Cerf date des XIIIème et XVIème siècles et est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1966. Elle a connu plusieurs campagnes de travaux dans les années 1980 et 1990, qui ont notamment permis de restaurer la charpente et le porche. Néanmoins, des travaux de plus grande ampleur semblaient nécessaires. En effet, l’édifice souffrait de l’humidité, la couverture était en mauvais état, et les maçonneries étaient abîmées. La Communauté de Communes des Sablons a donc décidé de prendre en charge la restauration de Sainte-Honorine dans le cadre de son Opération Patrimoine.Ces travaux ont débuté par l’assainissement de l’édifice grâce à la réfection de la couverture et à la réalisation d’un drain périphérique. Dans un deuxième temps, les façades extérieures ont été restaurées notamment par le remplacement de pierres de taille dégradées. Enfin, les gouttières ont été changées. L’intérieur de l’édifice a ensuite été rénové notamment grâce…
L’église Saint-Lucien, construite entre le XIème et le XVIème siècle, est un mélange d’architecture romane et gothique.Cet édifice est l’archétype des églises ayant connu plusieurs phases de construction. La partie la plus ancienne est une tour en pierre du 12e siècle. Au 13e, le choeur est achevé et au siècle suivant, une chapelle bâtie au nord. Durant le 16e siècle, la nef est dotée d’un bas-côté sud de style gothique et plus tard d’un bas-côté nord de style Renaissance. Le clocher en bois date également de cette période. Avant sa prise en charge par la Communauté de Communes des Sablons dans le cadre de son Opération Patrimoine, l’édifice souffrait de plusieurs maux. En effet, ses façades étaient fissurées, son sol affaissé et ses parements étaient en très mauvais état. Les eaux de pluie pénétraient à l’intérieur fragilisant encore davantage l’édifice. 2014 Restauration intérieure Les entreprises, choisies par appel d’offres, sont…
A l’origine l’église Saint-Claude et Saint-Michel était la chapelle du château voisin des Montmorency-Fosseux et avait ainsi été construite par Pierre de Montmorency au XVIème siècle. De cette chapelle subsiste le chœur qui a été complété par une nef aux XVIIème et XVIIIème siècles. Dans le cadre de son Opération Patrimoine, la Communauté de Communes des Sablons a organisé la restauration complète de l’église de Fosseuse. Ces travaux qui se sont achevés en septembre 2006 ont concerné tant l’intérieur que l’extérieur de l’édifice. A l’extérieur, un drain a tout d’abord été réalisé autour de l’église permettant ainsi de la protéger de l’humidité. Les façades n’ont fait l’objet que d’une révision ponctuelle. Ensuite, la couverture a été entièrement refaite, en ardoises pour le chœur et en tuiles plates pour la nef, ce qui permet d’affirmer la différence entre les deux volumes. Ces travaux ont été accompagnés d’une importante révision de la…
L’église Saint-Rémi d’Esches a été construite aux XIIème et XVIème siècle. Au XIXème siècle, elle a été complétée par une chapelle au nord de la première travée du chœur. En 2002, lorsque la Communauté de Communes des Sablons décide de le restaurer dans le cadre de son Opération Patrimoine, l’édifice ne connait pas de défaut majeur de structure. Des travaux avaient en effet déjà été réalisés en 2000. Néanmoins, des travaux de restauration et de mise en valeur étaient nécessaires afin de redonner à l’église d’Esches toute son authenticité. La première tranche des travaux s’est concentrée sur l’extérieur de l’édifice. Ainsi les fondations ont été confortées afin de protéger l’église de l’humidité et les parements des façades ont été restaurés. Par la suite, l’intérieur du monument a lui aussi fait l’objet d’une importante rénovation. Des travaux de maçonnerie ont d’abord été effectués. Ainsi des pierres ont été remplacées, les parements…
Église associant un chœur du XVIème siècle à un ensemble nef-clocher reconstruit au XIXème siècle. Plusieurs éléments de son mobilier sont classés aux Monuments Historiques (deux inscriptions sur une pierre datées de 1538 et relatives à la fondation de l’édifice, une toile du XVIIème siècle représentant Saint-Charles-Borromée et un cadre en bois sculpté et doré du XVIIIème siècle).Avant qu’elle ne fasse l’objet de travaux de restauration dans le cadre de l’Opération Patrimoine, l’église Saint Léger ne présentait pas de désordres majeurs.Néanmoins, si l’intérieur de l’édifice était dans un bon état général, l’extérieur et notamment le chevet, nécessitaient un certain nombre d’interventions.En effet, les façades étaient fissurées, les joins des parties en brique étaient abîmées et certaines pierres avaient besoin d’être changées. Certains vitraux étaient déformés et cassés et devaient donc être entièrement repris.Les travaux de restauration menés par la Communauté de Communes des Sablons ont commencé en 2008. Ils se…
Le château d’Hénonville dont la façade est classée Monument Historique depuis 1960, date dans sa forme actuelle, du XVIème siècle. Il a fait l’objet de travaux de restauration menés conjointement par la Mairie d’Hénonville et la Communauté de Communes des Sablons. Ces travaux ont débuté par la rénovation du pavillon Nord Ouest du château entre 2001 et 2004. A l’extérieur, les façades ont été restaurées et des fenêtres neuves ont été posées. A l’intérieur on a rénové les maçonneries, les pilastres et les menuiseries. Les sols et la voûte en plâtre ont également été refaits. Enfin l’installation électrique a été revue et des chauffages radiants ont été installés. Les travaux se sont poursuivis par la restauration du bâtiment principal. La première tranche des travaux a consisté en la reprise des soubassements. Ainsi les pierres de taille dégradées ont été remplacées et rejointoyées. Les parements ont été brossés et les vieux…
A l'origine, il s'agissait d'une chapelle paysanne en silex, torchis et toit de chaume. Certaines parties sont typiques du XI/XIIe siècles. Incluse au parc du château par Robert de Mortefontaine un chevalier, "sire de Montherllan" au XIVe siècle, cette chapelle est devenue église et placée sous la protection de la vierge Marie comme en témoigne la cartouche située sous le fronton du porche ou l’on peut lire « AVE MARIA ». Elle est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1970. Avant sa prise en charge par la Communauté de Communes des Sablons en 2008, l’église était dans un très mauvais état. Les travaux se sont concentrés sur l’extérieur de l’édifice qui souffrait de nombreux désordres. En effet, les murs en silex étaient très abîmés, les enduits se détachaient par plaques et les soubassements étaient fragilisés par l’humidité. Les travaux ont commencé par la démolition de la sacristie. Ensuite, les…
  • «
  •  Début 
  •  Précédent 
  •  1 
  •  2 
  •  Suivant 
  •  Fin 
  • »
Page 1 sur 2