Dimanche, 02 Octobre 2016 12:18

Travaux d'assainissement

Remplacement du réseau d'assainissement rue du Tour de Ville à Saint-Crépin-Ibouvillers

2016 : Remplacement de 41 mètres linéaires de canalisations d'assainissement.
Entreprise SADE Beauvais

 

Coût de l'opération : 22 250 € H.T.
(Travaux entièrement financés par le SMAS)
Publié dans ASSAINISSEMENT
Samedi, 11 Avril 2015 10:16

Église de Saint-Crepin-Ibouvillers

Classée Monument Historique depuis le 30 décembre 1932, l’église de Saint-Crépin-Ibouvillers est l’une des plus originales de la Communauté de Communes des Sablons en raison de son clocher en pierre. Les parties les plus anciennes – le choeur et le transept – remontent au 12e siècle. La nef et le clocher datent du 16e siècle comme le confirme une inscription, dans les combles, sur le pilier sudouest du clocher. De nombreuses restaurations plus tardives sont visibles notamment dans la partie haute de la flèche où ont été réalisés des chaînages en béton pour consolider l’ouvrage.

2014 : Des travaux extérieurs ont débuté en juillet 2014 par la pose d’un échafaudage sous la direction de M. Pierre-Yves Caillault, Architecte en Chef des Monuments Historiques. Le programme des travaux incluait l’ensemble des maçonneries extérieures, quelques reprises ponctuelles des intérieurs, la restauration du décor sculpté et la reconstitution de sculptures. Les charpentes ont été révisées et le beffroi consolidé pour qu’une fois la cloche restaurée et électrifiée, elle puisse à nouveau sonner. Les couvertures ont été réparées, la girouette et la croix de la flèche restaurées. Enfin, certains décors intérieurs ont été rénovés, un cadran d’horloge réinstallé sur la façade est et les vitraux restaurés. L’un des aspects les plus impressionnants au démarrage de ce chantier a été la pose de l’échafaudage. Son poids total était de 86 tonnes pour une surface totale de 2708 m². A lui seul, l’échafaudage du clocher pèsait 47 tonnes et culminait à près de 40 m de hauteur. Cette particularité a nécessité les services d’un bureau d’études spécialisé. Le montage de l’échafaudage, d’une durée totale de 2 mois, a été réalisé en 3 phases : La 1ère concernait le clocher ; L’échafaudage reposait directement sur la toiture de la nef, elle-même renforcée par des échafaudages intérieurs. Les autres phases ont entouré la nef et la façade ouest, le choeur et le transept. L’installation d’un parapluie a parachevé le montage de l’échafaudage. Comme son nom l’indique, il était chargé de protéger des intempéries les charpentes et l’intérieur de l’édifice après la dépose des couvertures. Maillon essentiel des travaux de restauration, l’échafaudage représenta pour cette opération près de 50 % de la facture de maçonnerie.

Coût de la restauration : 780 000€ H.T.
Entièrement financés par la Communauté de Communes des Sablons.
Publié dans EDIFICES DU PATRIMOINE

Le Parc des Sports de Saint-Crépin-Ibouvillers est terminé depuis l'été 2014.
Il offre un lieu de pratique sportive fonctionnel et moderne et permet de développer le tissu associatif local.
Les écoles environnantes bénéficient aussi de ce nouveau centre sportif. Les habitants de Saint-Crépin-Ibouvillers et des communes avoisinantes voient augmenter de façon significative le panel des activités pouvant être proposé au plus proche de leur domicile.
Au sein du gymnase, équipé d’une salle de sport multifonction de 1000 m2 équipée de modules de rangement, de sanitaires et de vestiaires, vous pouvez pratiquer le handball, le basket-ball, le volley-ball, et le badminton.
Le dojo, fonctionnel et spacieux, vous permet de pratiquer les arts martiaux dans un espace de 200m2.
2 terrains de football, 1 d'entrainement et 1 d’honneur homologué avec bancs de touche joueurs et arbitre, 1 tribune extérieure de plus d'une centaine de places, 2 vestiaires joueurs avec douches et sanitaires, 1 vestiaire arbitre avec douche et sanitaire complètent l’ensemble.
Un club house, lieu de détente et de convivialité, est à disposition de tous les sportifs.
Le Parc des Sports dispose d’un parking de 50 places.

Coût de l'opération : 3 661 080 € H.T.
Les installations de football ont été intégralement prises en charge par la Commune de Saint-Crépin-Ibouvillers. La F.F.F. a apporté une subvention de 20 000 € et le Conseil Régional de Picardie une subvention de 50 % du coût des travaux.
Publié dans EQUIPEMENTS SPORTIFS
Dimanche, 10 Février 2008 11:52

Église Notre-Dame de Montherlant

A l'origine, il s'agissait d'une chapelle paysanne en silex, torchis et toit de chaume. Certaines parties sont typiques du XI/XIIe siècles.

Incluse au parc du château par Robert de Mortefontaine un chevalier, "sire de Montherllan" au XIVe siècle, cette chapelle est devenue église et placée sous la protection de la vierge Marie comme en témoigne la cartouche située sous le fronton du porche ou l’on peut lire « AVE MARIA ».

Elle est inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1970. Avant sa prise en charge par la Communauté de Communes des Sablons en 2008, l’église était dans un très mauvais état. Les travaux se sont concentrés sur l’extérieur de l’édifice qui souffrait de nombreux désordres. En effet, les murs en silex étaient très abîmés, les enduits se détachaient par plaques et les soubassements étaient fragilisés par l’humidité.

Les travaux ont commencé par la démolition de la sacristie. Ensuite, les façades ont été restaurées grâce à la réfection des enduits et à la rénovation d’éléments en pierres de taille. Une nouvelle couverture en tuile a été réalisée sur la nef et la charpente y a été refaite. La couverture du clocher a quant à elle été simplement révisée. Enfin, le coq a été revu, de nouveaux vitraux ont été installés dans la nef et le chœur et d’autres ont été créés pour l’oculus et la baie du mur du chevet.

Ces travaux ont duré 10 mois.

Coût de la restauration : 240 000 € H.T. 
Entièrement financés par la Communauté de Communes des Sablons.
Publié dans EDIFICES DU PATRIMOINE
Jeudi, 21 Janvier 2010 15:18

Voirie Marivaux St-Crépin

Voirie reliant Saint-Crépin-Ibouvillers à Marivaux réfectionnée en 2010, selon des procédés environnementalement performant, tel que le criblage sur site de la chaussée.
Cette opération a été réalisée par l’entreprise SACER, la maîtrise d’œuvre ayant été confiée à Pingat Ingénierie.

Coût de l'opération : 207 856 € H.T.
Entièrement financés par la Communauté de Communes des Sablons. Les travaux ont débuté en octobre 2013 et se sont terminés fin octobre 2014.
Publié dans VOIRIES COMMUNAUTAIRES