Station d'épuration de Villeneuve-les-Sablons
 

2012 : Extension des bâtiments de stockage des boues à la station d’épuration de Villeneuve-les-Sablons pour en améliorer l’exploitation et les capacités.

 

Coût de l'opération : 93 518 € H.T.
(Travaux entièrement financés par le SMAS)
Publié dans ASSAINISSEMENT

L’église Notre-Dame a été construite au début du XIIème siècle et est donc construite selon une architecture gothique si l’on excepte le voûtement de la nef réalisé au XIXème siècle.
Avant 2000 et le début de la campagne de restauration menée par la Communauté de Communes des Sablons, l’édifice avait déjà fait l’objet de travaux dont les derniers s’étaient concentrés sur la rénovation de la charpente et de la couverture. Néanmoins, l’église souffrait d’autres désordres et notamment du mauvais état des parements extérieurs et de fissures sur la façade ouest de la nef. Il semblait donc nécessaire de réaliser des travaux sur la structure même de l’édifice afin d’en assurer la conservation.
L’édifice a d’abord été assaini grâce à la mise en place d’un drain périphérique raccordé au réseau d’évacuation des eaux pluviales. Ce drain a peu à peu permis l’assèchement de l’intérieur de l’église et fait disparaître l’eau qui y stagnait. Les murs extérieurs ont ensuite été restaurés par le remplacement des pierres abîmées, leur rejointoiement et la reprise des enduits. Les arcades basses de la façade principale qui avaient été comblées ont été dégagées. A l’intérieur, le sol a dû être refait dans la croisée du transept, le bras nord du transept et l’allée de la nef. Sous ces sols un chauffage par eau chaude a été installé. Il permet d’obtenir une température constante de 8 à 10 degrés en hiver, évitant la condensation sur les murs. Un complément de chauffage est apporté par des appareils électriques radiants. La restauration de l’intérieur de l’édifice s’est poursuivie par le remplacement des portes, la restauration des maçonneries intérieures et la réfection partielle des vitraux. Enfin, l’électricité a été complètement revue et des sanitaires ont été installés dans la sacristie améliorant ainsi l’accueil des fidèles et le confort du prêtre.

Coût de l'opération : 590 000€ H.T.
Entièrement financés par la Communauté de Communes des Sablons.
Publié dans EDIFICES DU PATRIMOINE